nihil potestas super terram

Cet article était déjà écrit lorsque j’ai appris la nouvelle d’une inspection menée simultanément aujourd’hui (11/01/2017) dans les 3 exchanges qui avaient déjà été ciblés la semaine dernière. Ces événements ne remettent selon moi pas en cause un seul mot de cet article, et pour la suite on verra bien ce qu’il se passe.

Le texte ci-dessous est une traduction d’un article paru aujourd’hui sur le site 8btc.com. J’ai essayé d’être fidèle à l’original, mais j’ai pris certaines libertés quand je pensais que cela pouvait améliorer la compréhension par un lecteur francophone. Je profite aussi de cet avertissement pour remercier l’auteur, qui chose rare en particulier chez nous, est une bitcoineuse, Mengdada de son nom de plume. Le soir du 6 janvier, les 3 exchanges les plus importants de Chine (OKCoin, Huobi et BTCC) sont convoqués dans les locaux de la People Bank of China, la banque centrale chinoise. Ils y ont été fermement invités à “se contrôler eux-mêmes et à se corriger”(ndt : 自查整改, littéralement 自 soi-même 查 examiner, inspecter 整 mettre en[…]