Tl ; dr : D’un point de vue factuel, Bitcoin est un logiciel, ou autrement dit de l’information, et rien d’autre (et surtout pas une monnaie). Bitcoin n’est pas une organisation humaine, et n’a par conséquent pas besoin de gouvernance. Il délimite son propre espace, certes virtuel, mais souverainement gouverné par ses propres règles. Les bitcoins sont des objets virtuels d’un type radicalement nouveau, des informations qui présentent deux caractéristiques propres au monde physique : la rareté et la rivalité. Bitcoins n’étant ni une organisation, ni un service, ni un produit, nous proposons de le considérer comme une forme de ressource.