La guerre contre les terroristes belges syriens continue de faire rage, mais il s’agit de ne pas se laisser détourner de l’autre lutte que mène avec bien plus d’acharnement 蠹蟲帝, pour laquelle il ne manquera jamais de moyens : la lutte contre son propre peuple. En tant que dépositaire du Mandat Céleste, l’Empereur est la Loi, et la Loi dicte la Morale que doivent suivre les Hommes ; ses Mandarins, lieutenants de l’Auguste, dépositaires de son pouvoir, ne saurait donc qu’agir conformément à l’ordre cosmique, et le moindre de leur fait par essence ne saurait être contraire à l’Ordre.

Par réciproque, toute action effectuée par un individu n’ayant pas reçu l’onction est au moins entachée de soupçon, et le plus souvent légalement condamnable. Aux sujets qui exprimeraient respectueusement leur désaccord, on fera donc la réponse suivante :

Créer du lien social, c’est une des missions que s’est attribué l’Empereur et son lieutenant Sous le Ciel, l’Administration, et il ne tolérera aucune interférence de ses misérables cancrelats de sujets, et saura punir comme ils le méritent tous les crimes de lèse-majesté.

Maintenant que les choses sont clairs, nous pouvons voir comment cela se traduit en actions dans le quotidien du Falanxi “apaisé” sur lequel règne l’Empereur Chancre. Aujourd’hui, nous parlerons donc du nouveau fléau qui ravage le lien social et le vivrensemble que le bon Empereur Normal voudrait imposer à tous, à coups de latte si nécessaire. Au-delà des attaques terroristes, du banditisme et du trafic d’opium, il y a les retraités bénévoles qui organisent des lotos bingos. Une guerre qui dure déjà depuis plusieurs années, et a fait ses premières victimes.

Le bras armé de l’Empereur dans cette lutte sans merci est la douane, brillant corps de défenseurs de l’ordre qui n’hésite pas à appréhender des mamies de 80 ans au péril de leur vie pour les traîner devant des cours de justice qui sauront leur faire expier leurs crimes, non pas par des châtiments physiques (nous sommes humains, que diable), mais en exigeant simplement de modestes compensations financières, de l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’euros, soit plusieurs centaines d’années de la retraite que leur alloue généreusement l’Empereur, largesse pour laquelle ils se montrent bien peu reconnaissants.

L’Empereur est la Justice ; la douane est dépositaire de Son autorité ; donc tout ce que fait la douane est la Justice-même, et ne saurait souffrir de contestations.

A moins que… certaines victimes ont décidé de ne pas se laisser faire, et dans un mouvement de défiance envers l’impeccabilité de la Justice du Falanxi absolument révoltant, attaquent devant un tribunal le fonctionnaire des douanes qui avait réussi à les faire condamner à une amende de 850 000€ (sic). Le motif ? La concussion, soit une des accusations les plus graves qui peut être portée contre un fonctionnaire du Falanxi.

Aujourd’hui, ils font appel à la solidarité de leurs compatriotes pour réunir 4000€ qui vont servir à payer les frais de justice de leur action.

Personne ne doute que le bon Empereur prendra fait et cause pour ses loyaux sujets injustement victimes de fonctionnaires corrompus, qui n’en doutons pas ne sont que des brebis galeuses qui ont par chance réussi jusqu’à aujourd’hui à échapper à la vigilance de Son regard, et trouveront bientôt un prompt châtiment. Après tout, les cas de 腐败, “corruption”, ont toujours été sévèrement punis dans cet Empire “exemplaire”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.