Les 15 et 16 octobre prochain se tiendra à Shanghai le premier sommet mondial consacré à la blockchain et à ses applications (l’article est résumé en anglais ici). Parmi les invités, on compte des représentants de différents instituts de recherche de la Banque populaire de Chine (央行金融研究所,征信中心), un autre du Lufax (陆金所), un site spécialisé dans la mise en relation directe de prêteurs et d’emprunteurs (P2P lending), mais aussi une assurance (众安保险), une entreprise de paiement en ligne (通联支付, aka Allinpay), des universitaires, un partner de Deloitte et des représentants de diverses banques chinoises. Des étrangers feront eux aussi le déplacement, dont Vitalik Buterin, pour des conférences mais aussi des rencontres à huis clos entre professionnels. La liste complète des participants est disponible ici. 

L’événement est organisé par Wanxiang Blockchain Labs, une organisation à but non-lucratif destinée à la recherche et au développement d’applications autour de la technologie de la blockchain. Le Labs est financé par Wanxiang (万向), un conglomérat industriel plutôt connu pour être le leader de la production de pièces automobiles en Chine, mais qui diversifie aujourd’hui son activité au moyen d’investissement dans d’autres secteurs industriels à travers une holding.

Les trois principaux instigateurs du projet sont Xiao Feng (肖风), vice-président du conseil d’administration et administrateur délégué de la holding, Shen Bo (莐波), un investisseur dans des projets utilisant la blockchain, co-fondateur de BitShares, et Vitalik Buterin lui-même.

Le sommet sera également l’occasion de lancer officiellement le fond d’investissement de la technologie blockchain de Wanxiang. La holding s’engage à investir 50 millions de dollars dans ce fond, qui serviront exclusivement à financer des projets visant à développer les applications commerciales de la blockchain. La holding s’engage pour les 3 ans à venir à verser 1 million de dollar par an à Wanxiang Blockchain Labs pour financer la recherche. La moitié de cette somme pour la première année a été utilisée pour acheter des Ethers.

La première initiative concrète qui devrait être présentée au sommet est une collection de livres consacrée à la traduction en chinois de toute la littérature sur la blockchain et les sujets liés. Le premier volume sera la traduction chinoise du livre de Melanie Swan, Blockchain : Blueprint for a New Economy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.