tl;dr : si votre objectif n’est pas d’éliminer simultanément les risques de double-dépense et de contrepartie, vous n’avez pas besoin d’une blockchain. si il n’est pas difficile et coûteux d’écrire sur votre blockchain, et au contraire facile et peu coûteux de vérifier ce qui y a été enregistré, elle ne restera pas décentralisée. Enfin, si la vérification de votre blockchain n’est pas réellement décentralisée, elle sera tôt ou tard corrompue, soit par la réintroduction de risques de contrepartie (transactions bloquées et/ou annulées), soit de façon encore plus fondamentale par la corruption des règles qui en régissent le fonctionnement. Cet article est le premier d’une série que j’envisage depuis quelques temps, et qui vise très modestement à mettre au clair mes[…]