J'ai déjà écrit à plusieurs reprises que vous devriez avoir votre propre nœud Bitcoin, et j'ai déjà donné une ébauche de justification à cet impératif dans mes précédents articles.

Néanmoins la question "pourquoi devrais-je faire tourner mon propre nœud ? Qu'est-ce que j'ai à y gagner ?" revenant fréquemment parmi mes amis, j'ai pensé qu'une explication un peu plus systématique et synthétique ne serait pas inutile.

Qu'est-ce qu'un nœud (full node) ? À quoi sert-il ?

Un nœud est un logiciel qui permet de communiquer et d'interagir avec le réseau Bitcoin, qui est un réseau pair à pair. La fonction essentielle du réseau Bitcoin est de garantir le respect de son protocole par l'ensemble des participants, et un nœud est précisément un logiciel qui est autonome sur le réseau et ne dépend d'aucun autre pour accomplir cette tâche.

Avant de rentrer davantage dans le détail, il peut être utile de commencer par rappeler qu'un nœud Bitcoin n'est pas (ou en tout cas pas nécessairement) :

  • un mineur,
  • un portefeuille,
  • un nœud d'archives.

Ou, pour parler en termes de fonctionnalités, un nœud Bitcoin peut remplir sa mission principale sans miner de nouveaux blocs, contenir une clé privée et gérer les adresses associées, ni servir de sources à d'autres nœuds pour télécharger la blockchain.

En revanche, un nœud doit au minimum effectuer les tâches suivantes :

  1. Télécharger l'intégralité des blocs de l'origine jusqu'à aujourd'hui, y compris donc l'intégralité des transactions qui y sont inscrites,

  2. Valider que chacun de ces blocs et chacune des transactions qu'ils contiennent respectent bien le protocole de Bitcoin,

  3. Établir une liste des unspent transaction outputs (qu'on pourrait traduire par produits de transactions passées non encore dépensés) validée par le nœud lui-même,

  4. Renouveler les opérations 1 à 3 pour chaque nouveau bloc miné.

Voici le minimum absolu que doit effectuer un client Bitcoin pour pouvoir être qualifié de nœud.

CVE-2018-17144
La partie du code impliqué dans le bug détecté le mois dernier. Le code de validation du protocole est la partie la plus sensible du code de Bitcoin, la moindre vulnérabilité dans ce code peut avoir des conséquences catastrophiques, allant de la fragmentation du réseau à la transgression des règles par un attaquant.

En plus de cela, il est encore assez fréquent que les nœuds effectuent les tâches suivantes :

  • Validation et relai des transactions non inscrites dans un bloc : le nœud entretient une base de données des transactions non validées qu'il relaie sur le réseau, appelée mempool.

    • Avantage : cela accélère la propagation des transactions sur le réseau, et permet d'éviter qu'elles ne disparaissent si elles ne sont pas inscrites rapidement dans un bloc. Le nœud peut également détecter et bloquer des tentatives de double dépense avant même qu'elles atteignent un mineur (qui les rejetterait de toute façon).
    • Inconvénient : chaque transaction est téléchargée deux fois, une fois en tant que non validée, une fois dans un bloc. C'est pourquoi il existe une option blocksonly qui permet de désactiver le mempool et de ne télécharger, valider et relayer que les blocs.
  • Mise à disposition de la blockchain pour les nouveaux nœud : un nœud qui contient l'intégralité de la blockchain téléchargeable par d'autres nœuds est souvent appelé archive. À ce jour (16/10/2018), la taille du répertoire "blocks" de mon nœud est supérieure à 215Go. Pour des raisons évidentes d'espaces disques, il est possible d'élaguer (prune) la blockchain et de la ramener à une taille minimale de 550Mo. Cela n'impacte pas les principales tâches de validation, mais peut restreindre l'accès à certaines fonctionnalités avancées, comme Lightning par exemple.

  • Portefeuille : il est important d'utiliser son propre nœud pour ses transactions, sans quoi le nœud n'a pas de valeur économique et n'a au final que peu d'impact sur la sécurité du réseau. Rien n'oblige toutefois à utiliser le portefeuille intégré dans un nœud, il est aussi possible d'interroger son propre nœud depuis un portefeuille léger.

Pourquoi avoir son propre nœud, en tout égoïsme.

Indépendance

J'espère vous avoir convaincus que Bitcoin n'a de sens qu'en tant que système de création, de conservation et d'échanges de valeur sûr et sans risques de contrepartie.

Mais l'absence de risque de contrepartie n'a rien de magique, et ne signifie au fond qu'une chose : le rôle de validateur que vous déléguiez auparavant à d'autres, c'est vous qui devrez le prendre en charge désormais, et en l'état actuel des choses vous ne pouvez faire ce travail indépendant de vérification qu'en faisant tourner votre propre nœud.

À l'heure actuelle et pour l'avenir prévisible, valider la blockchain avec votre propre nœud est le seul moyen de vous garantir à 100% que les règles du protocole n'ont pas été brisées ou contournées. Comme je l'ai écrit ailleurs :

Opérer un nœud Bitcoin revient en effet à tester les bitcoins échangés dans toutes les transactions jamais effectuées pour garantir qu’il s’agit bien de “vrais” bitcoins, ce qui est infiniment plus puissant et plus efficace que les tests possibles pour l’or.

De même que vous n'accepteriez pas (ou en tout cas ne devriez pas accepter) une pièce d'or sans garantie de sa pureté, vous ne devriez pas accepter une transaction sur le réseau Bitcoin sans avoir pu confirmer sa validité avec un nœud.

Utiliser les alternatives que sont les portefeuille dits "légers" ou, encore pire, les portefeuille en ligne, représente tout simplement un retour à la situation antérieure, à savoir laisser à d'autres le soin de garantir la "pureté" des bitcoins que vous recevez.

Sécurité

En plus d'annuler la principale proposition de valeur de Bitcoin, l'utilisation de ces portefeuilles vous expose à des risques supplémentaires. Un portefeuille léger se contente en effet de télécharger les en-têtes des blocs et les transactions qui l'intéressent, mais ignore totalement les règles du protocole Bitcoin et sera donc incapable de détecter la plupart des transactions invalides. Autrement dit, on leur ferait croire n'importe quoi (ou presque).

Petertodd-screenshot-mit2016-talk-gullible-lite-clients
Lien vers la présentation.

Leur utilisation est particulièrement dangereuse en cas de fork, accidentel ou intentionnel. Un exemple est le fork accidentel du 4 juillet 2015, durant lequel les utilisateurs d'un portefeuille léger devaient attendre davantage de confirmations pour se protéger d'éventuelles double dépenses tandis que les utilisateurs d'un nœud à jour ne couraient aucun risque.

En un mot, un portefeuille léger dépend totalement du nœud auquel il est connecté. Si ce nœud est corrompu ou malicieux, vous n'avez aucun moyen de vous en protéger.

Confidentialité

Enfin, comme vous dépendez totalement de quelqu'un pour la validation de vos propres transactions, cela signifie que vous allez devoir donner beaucoup d'informations à ce "quelqu'un". En effet, un portefeuille léger, pour obtenir la balance associée à vos adresses, doit transmettre ces dernières à un nœud. Cela signifie que le nœud qui vous fournit ces informations connaît toutes vos adresses, le montant qu'elles contiennent et sait également qu'elles sont associées à la même personne. Pour peu qu'il s'agisse d'un service sur lequel vous devez vous enregistrer avec votre véritable identité comme une plateforme d'échange par exemple, cela signifie qu'un tiers connaît votre identité, toutes vos adresses, combien elles contiennent et tout ce que vous faites avec.

Même si vous sortez ensuite vos bitcoins sur un autre portefeuille, le perfectionnement des techniques d'analyse de blockchain fait que vos transactions vont rester transparentes encore un bon moment.

oxt_silk_road
Avec la blockchain, gardez à l'esprit que vos éventuels méfaits sont enregistrés à la vue de tous pour l'éternité. (source : oxt.me)

Même s'il existe quelques techniques qui cherchent à mitiger cet effet, la confidentialité de ces portefeuilles reste assez catastrophique.

Le seul moyen d'obtenir un début de confidentialité avec Bitcoin est d'utiliser votre propre nœud. Ainsi, vous n'avez besoin d'interroger personne d'autre pour connaître vos adresses et leur balance, et leur association à votre identité, sans être impossible pour un attaquant motivé, est plus difficile.

Attention néanmoins, avoir son propre nœud est une condition nécessaire, mais généralement insuffisante pour avoir une vraie confidentialité de vos transactions.

Si vous êtes un commerçant…

Les raisons invoquées ci-dessus concernent plutôt les particuliers et simples utilisateurs de Bitcoin. Si vous êtes une entreprise, un commerçant, une organisation quelconque, et que vous recevez ou effectuez des paiements, ou même simplement recevez des dons en bitcoins, alors il est extrêmement dangereux pour vous de faire l'économie d'un nœud.

tweet_antonopoulos_wikileaks
En avril dernier, Coinbase suspend le compte de Wikileaks, et l'ironie de la situation n'échappe pas à Antonopoulos

En plus des raisons ci-dessus qui s'appliquent tout autant à vous, vous devez en plus considérer les risques suivants :

  • Disponibilité : si le service dont vous dépendez pour recevoir vos paiements ou obtenir vos balances n'est pas disponible pour plusieurs heures, cela peut avoir des conséquences sévères pour votre activité. Or, aucun service centralisé ne peut se vanter d'un taux de disponibilité comparable à celui de Bitcoin, qui frôle le 100% sur les 10 dernières années.

  • Résistance à la censure : selon votre environnement, cela peut être une considération tout à fait secondaire ou vitale. Mais dans tous les cas, gardez à l'esprit que si vous n'avez pas votre propre nœud, vous et votre business êtes littéralement à la merci du service que vous utilisez, et encore pire de toutes les règlementations à la mords-moi-le-nœud qu'il doit respecter, ou carrément de pressions directes qu'un gouvernement peut exercer sur lui. En bref, cela ne représente absolument aucun amélioration par rapport à la situation que vous avez pu connaître avec les banques.

Conclusion

Que vous soyez un quidam ou une entreprise, si vous voulez utiliser Bitcoin pour épargner ou échanger, mais que vous n'êtes pas prêt à utiliser votre propre nœud pour vos transactions, arrêtez-vous et posez-vous la question : avez-vous vraiment besoin de Bitcoin ? Ou du moins, cela est-il suffisamment important pour vous pour que vous soyez prêts à y investir un tout petit peu de temps ?

Si la réponse est positive, alors ne faites pas l'économie d'un nœud, car il est à peu près certain que vous le regretterez un jour. D'autant qu'installer Bitcoin Core n'est au fond pas plus compliqué que n'importe quel logiciel.

btcpay-meme

Les solutions

Bien, maintenant que vous êtes convaincus, vous vous demandez certainement comment faire ?

  • Si vous êtes un individu lambda avec peu de bitcoins et peu de temps et/ou d'intérêt à consacrer à ça : installer simplement Bitcoin Core en suivant ces instructions (pour Windows).

  • Si vous êtes un individu disons moins lambda : j'ai réalisé ce tuto pour installer un nœud Bitcoin et Lightning sur un vieil ordinateur qui ne vous sert plus.

  • Si vous êtes une entreprise ou un marchand : vous pouvez suivre ce tuto en vidéo pour installer un serveur BTCPay en 5 min montre en main.

4 thoughts on “Une histoire de nœud…

  1. oscar2000 dit :

    quand on a une version ancienne de bitcoin core, disons par exemple 0.16.0 et qu’on a des btc dessus, est ce qu’on peut sans risque mettre à jour sa version pour arriver à disons par exemple 0.17.0 sans risque pour ses bitcoins ? ou il faut vider son portefeuille, mettre à jour la version et recharger ses bitcoins ?

    1. Sosthène dit :

      Bonjour,
      J’ai complété mon guide avec une partie sur la mise à jour de Bitcoin Core, vous devriez y trouver les réponses à vos questions : https://github.com/BobleChinois/guides/blob/master/thunderbadger/thunderbadger_30_bitcoin.md#mettre-%C3%A0-jour-bitcoin-core
      En bref, mettez à jour Bitcoin Core de la même façon que vous l’avez installé, et passer de la 0.16 à la 0.17 ne devrait pas présenter de problème particulier. Indépendamment de la mise à jour, faire un backup du fichier “wallet.dat” qui contient vos clés est une excellent idée, il faudrait que je réfléchisse à ajouter une section à ce sujet.

  2. iPlumb3r (https://twitter.com/iPlumb3r) dit :

    Bonjour,
    Lorsque l’on fait tourner un noeud bitcoin complet (avec wallet) : e.g. avec bitcoind, est-il possible de restaurer sont wallet avec une “12-words crupto-seed” généré avec Exodus ou Jaxx ?
    Question subsidiaire : est-il possible de restaure un wallet multi-signature (généré par exemple avec Copay) ?
    Cordialement

    1. Sosthène dit :

      À ma connaissance, on ne peut pas restaurer dans Bitcoin Core un wallet autre que ceux au format wallet.dat. En revanche, je pense qu’il doit être possible d’arriver presque au même résultat en mettant en place un Electrum Personal Server connecté à son noeud (j’ai ajouté cette partie à mon tuto ici).

      Après il faut se méfier aussi des seeds, d’expérience il en existe plusieurs formats avec des nombres de mots différents, et ils ne sont pas tous compatibles entre eux (je ne connais pas Jaxx, mais je ne suis pas du tout sûr qu’on puisse utiliser cette seed dans Electrum par exemple). Une autre solution est de récupérer la clé privée directement, là on pourra toujours la rentrer dans Electrum, en revanche je ne pense pas que tous les wallets permettent de le faire.

      La dernière solution enfin est de créer son nouveau wallet vide, et de faire une seule transaction pour vider tout le contenu de l’ancien wallet dans le nouveau. Ça peut faire cher en frais de transactions par contre si l’ancien wallet commande beaucoup d’UTXO de petits montants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.