Le blog de Sosthène -

Apologie des petits blocs

Cet article ne s’adresse pas aux vieux briscards qui ont pris part aux débats de ces dernières années, ils connaissent probablement les arguments développés ici sur le bout des doigts. Non, cet article est destiné avant tout aux nouveaux venus dans le monde de Bitcoin et à ceux qui ne sont pas encore là mais nous rejoindront dans les années à venir.

L’objet du présent article est de leur proposer un exposé à la fois complet et accessible de la position de ceux que l’on appellera par simplicité les petits blocistes. En effet, je n’aime pas spécialement ce terme car la taille des blocs n’a au fond jamais été l’objet du débat, dont on aurait tort de s’arrêter à la dimension purement technique, car ce sont en fait deux visions très différentes de Bitcoin, et surtout deux compréhensions différentes de ce qui en constitue la valeur qui s’y opposent. Continuer la lecture de Apologie des petits blocs

Should we worry about deflation in a Bitcoin standard world ?

A very interesting debate occurs last week between George Selgin and Saifedean Ammous about the concrete management of a deflation economy in case Bitcoin becomes the world’s monetary standard. Juice sumed up the points made by the two sides and adds some context about fractional reserve banking. He also states in his own view how Nash can reconciliate Selgin and Ammous’ views.

This made an excellent excuse for me to read some of Selgin’s work, which I have been contemplating for some time now. As he mentionned himself his book Less than zero: The Case for a Falling Price Level in a Growing Economy as a must-read to understand what he means in his debate with Saifedean, I read it first to have a balanced view as I’m already more familiar with Saifedean’s arguments.

I tried to figure things out and see if we should really worry about this kind of deflation, and what we can do about it. Continuer la lecture de Should we worry about deflation in a Bitcoin standard world ?

Survivre à Bitcoin

Bitcoin est un environnement incroyablement hostile, en particulier pour ceux qui le découvrent et n’en maîtrisent ni la technologie, ni les aspects économiques, c’est-à-dire tous les humains sur cette planète à des degrés divers.

Bitcoin est aussi un environnement anarchique et souverain, car il possède une règle et ne reconnaît aucune autorité supérieure à celle-ci. Cette règle est appliquée par chacun des pairs lorsqu’il choisit de faire tourner son propre nœud. Continuer la lecture de Survivre à Bitcoin

What Louis XIV, king of France, can teach us about Government, power, and money

This article was first published on Medium on the 15th of June 2018.

Introduction

I think The Bitcoin Standard by Saifedean Ammous will be a milestone in the slow realization of what Bitcoin is, digital sound money, and why it is at least a subversion of the current monetary system, or more likely a revolution in the monetary realm.

In this book, Saifedean mentions the historical study of hyperinflation episodes by Hanke and Bushnell, and make his point that every one of them occurred during the era of government paper-money, with one exception being “the inflation in France in 1795, in the wake of the Mississippi Bubble, which was also produced through government money and engineered by the honorary father of modern government money, John Law.”

In fact, this sentence conflates two distinct experiences of paper money in France, the first being the “Mississippi Bubble” that was part of John Law’s System that went bankrupt in 1720, the second being the dramatic fall of the Assignats, a note created by the French Revolutionary Government in the wake of the 1789 uprising, badly inflated and then demonetized in 1795.

Whether the mistake is on Hanke and Bushnell or Saifedean doesn’t matter, what matters is that the two events are indeed connected, and both illustrates Saifedean’s point that hyperinflation is the disease of government paper money.

I wanted to know more about these two very important events in french history, and started reading about it. In two articles by the very much forgotten now Alphonse Vuitry, a french historian of the late XIXth century, I found a gold mine of information not only about John Law and his system, but also on the chain of events that made it possible in the first place. It was indeed Louis XIV, the Sun King, that paved the way to John Law’s then innovative fiat money by crushing France under a never seen before heap of debt.

It is frequently argued that paper money inflation is a better way to finance government expenditures and deficit because it is hardly noticeable by the public. I thought that this small piece of history made a good argument to prove this point, but also that precisely because of that it is vital that free men never ever let this convenient tool in the hands of any government, be it our modern and apparently good-meaning democracy, because it makes a lot of abuse possible and still keep the ruler from being held accountable for it.

Continuer la lecture de What Louis XIV, king of France, can teach us about Government, power, and money

Bitcoin et bitcoins

Tl ; dr :

  • D’un point de vue factuel, Bitcoin est un logiciel, ou autrement dit de l’information, et rien d’autre (et surtout pas une monnaie).
  • Bitcoin n’est pas une organisation humaine, et n’a par conséquent pas besoin de gouvernance. Il délimite son propre espace, certes virtuel, mais souverainement gouverné par ses propres règles.
  • Les bitcoins sont des objets virtuels d’un type radicalement nouveau, des informations qui présentent deux caractéristiques propres au monde physique : la rareté et la rivalité.
  • Bitcoins n’étant ni une organisation, ni un service, ni un produit, nous proposons de le considérer comme une forme de ressource.

Continuer la lecture de Bitcoin et bitcoins

En finir avec la Blockchain

tl;dr :

  • si votre objectif n’est pas d’éliminer simultanément les risques de double-dépense et de contrepartie, vous n’avez pas besoin d’une blockchain.
  • si il n’est pas difficile et coûteux d’écrire sur votre blockchain, et au contraire facile et peu coûteux de vérifier ce qui y a été enregistré, elle ne restera pas décentralisée.
  • Enfin, si la vérification de votre blockchain n’est pas réellement décentralisée, elle sera tôt ou tard corrompue, soit par la réintroduction de risques de contrepartie (transactions bloquées et/ou annulées), soit de façon encore plus fondamentale par la corruption des règles qui en régissent le fonctionnement.

Cet article est le premier d’une série que j’envisage depuis quelques temps, et qui vise très modestement à mettre au clair mes idées sur Bitcoin, et à comprendre pourquoi j’ai décidé d’abandonner mon travail pour m’y consacrer. Ces textes sont aussi en ligne sur Github, et vos modifications sont les bienvenus ! Continuer la lecture de En finir avec la Blockchain

Critique du livre The Bitcoin Standard : the Decentralized Alternative to Central Banking, de Saifedean Ammous

Texte paru le 20/04 sur Contrepoints.

Si vous n’êtes pas familier avec ce qu’est Bitcoin, il vaut mieux commencer par la lecture de cet article.

Né discrètement dans les soubresauts de la crise de 2008, la cryptomonnaie Bitcoin fait l’objet d’un intérêt croissant de la part du grand public, intérêt malheureusement alimenté de façon un peu trop exclusive par l’envolée vertigineuse de son cours en 2017. Certes l’augmentation du prix du bitcoin est une excellente chose, car elle renforce le mécanisme incitatif qui récompense les mineurs qui sécurisent le réseau, mais cette obsession du cours tend également à occulter le vrai sens de la révolution Bitcoin, de plus en plus assimilé dans l’esprit des néophytes à de l’argent facile pour traders.

Continuer la lecture de Critique du livre The Bitcoin Standard : the Decentralized Alternative to Central Banking, de Saifedean Ammous

Where Are You Going, anatomie d’une ville vue de l’intérieur d’un taxi

Le cinéma d’auteur, ou “d’art et essai”, est souvent moqué du grand public. Les expérimentations formelles parfois hasardeuses et l’herméticité de l’approche suscitent au mieux la dérision, au pire l’hostilité en-dehors d’un petit cercle d’amateurs, qui n’évite malheureusement pas toujours de se complaire dans une forme d’entre-soi et de complexe de supériorité.

Continuer la lecture de Where Are You Going, anatomie d’une ville vue de l’intérieur d’un taxi

Entretien avec Monsieur Hu (2/2)

Évidemment, il n’y a ni jardin, ni pivoines au jardin des pivoines. Notre interlocuteur a donné rendez-vous à Monsieur Hu dans un des nombreux cafés à l’occidentale qui prolifèrent dans la capitale. Décoration kitsch et sans âme, un mur bibliothèque tout au fond sur lequel s’alignent quelques dizaines de livres censés créer une atmosphère cosy à l’anglaise je présume. Quelques vieilles publicités, dont une pour les chocolats Meunier, parfaitement identique à celle que l’on trouve dans les attrapes-touristes parisiens. Une reproduction d’une gravure, un Dürher je crois. Je n’ose pas demander à la serveuse. Continuer la lecture de Entretien avec Monsieur Hu (2/2)